Isabelle Bonadei au 57 : «Mon accent, c'est mon identité»

Publié le 15/03/2014 à 08:54

Toulouse (31) - humour

La Dépêche du Midi 

 

Du 15/03/2014 au 29/03/2014

 

 

 

 

Son énergie déborde sur scène. Son accent toulousain résonne aussi. «Mon accent, c’est mon identité. Mon spectacle est aux couleurs du Sud» affirme Isabelle Bonadei. L’humoriste vient jouer son numéro sur la scène du café-théâtre Le 57 pour trois dates. L’occasion pour le public de découvrir un univers totalement déluré. «J’ai toujours aimé jouer des personnages. Cela ne m’empêche pas de mêler à la fois un humour franchouillard et intellectuel» explique la Toulousaine.

 

Après treize ans de théâtre de boulevard et de chansons humoristiques, Isabelle a décidé de se lancer en solo. Cette fan d’artistes féminines tels qu’Anne Roumanoff ou encore Florence Foresti aimerait être reconnue dans sa ville . «J’ai toujours aimé l’humour. Mais il n’est pas évident de percer dans ce métier. Même si le public répond présent» reconnait--elle.

 

Elle a pu s’en rendre compte et avoir un retour positif lors de la finale régionale des Duels pour Rire où son sketche sur les rencontres sur Internet avait fait tilt.

 

Son spectacle d’une heure, mix de stand-up, de sketchs et de chansons, est du même acabit. Elle y donne de manière subtile et désopilante de succulentes répliques sur les vœux pour la nouvelle année, la maison de retraites ou encore une commerçante polyvalente. «Je ne fais pas un spectacle autobiographique. J’observe la vie autour de moi et j’essaie d ‘en retirer des éléments sur lesquels s’appuyer pour en faire de bonnes histoires» raconte Isabelle. Son accent chantant et sa présence scénique devrait faire le reste.

 

 

Fabien Calabresi