ils parlent de moi

La Dépêche

Sur scène Isabelle déborde d’énergie et le public ne s’y trompe pas, il rit et rit encore quel bonheur.

Sur scène Isabelle déborde d’énergie et le public ne s’y trompe pas, il rit et rit encore quel bonheur.
 

Voix du Midi (Lauragais)

Isabelle Bonadei a fait un triomphe !

Samedi 19 novembre, l’humoriste toulousaine Isabelle Bonadei a présenté son spectacle sur la scène de centre culturel, devant un public venu très nombreux.
Isabelle Bonadei a enchanté le public, venu en nombre.

Isabelle perd les pédales Débordante de dynamisme, bondissant littéralement sur scène et interpellant sans cesse le public, l’humoriste a présenté avec talent différents sketches. Elle a épinglé sans concession les travers de notre société. Avec son humour caustique, elle est parvenue à nous faire rire de nous-mêmes et à prendre du recul face au système social dans lequel nous évoluons. Poussant parfois la chanson- nette, elle a entraîné le public dans son joyeux tourbillon mettant en lumière des situations cocasses tout en abordant des sujets sérieux comme une femme à la recherche de l’amour, d’un mari ou du travail. Oui, Isabelle a vraiment « perdu les pédales », provoquant l’hilarité de l’auditoire et permettant d’oublier pour une soirée les ennuis quotidiens. Bravo Isabelle, continuez à nous faire rire, c’est le meilleur ingrédient pour chasser le stress !

Pujols (47) – La Dépêche du Midi – 20/07/2015 

Isabelle Bonadei  : « Isabelle Bonadei, une sacrée pêche »  

Ce vendredi 17 juillet, sous l’égide de l’association culturelle «Pujols Initiatives», l’artiste Isabelle Bonadei, humoriste toulousaine bien de chez nous, gouleyante petite femme dynamique et à l’accent ensoleillé et bien connue dans l’Hexagone, est venue faire son one-woman-show, devant un public de qualité qui a su apprécier son humour déjanté empiétant le plus souvent sur le 2° degré, avec des sketchs qui soulignent et dénoncent les aberrations récurrentes de ses contemporains : égoïsme, indifférence aux autres, la quête de profit, le filoutage, la défense des animaux, le conformisme etc.Ces sketchs de sa composition et mis en scène par Pascal Canté passent en revue des situations au quotidien tout en faisant rire et sourire. Issue du théâtre classique, Isabelle sait faire vivre de multiples personnages qu’elle joue et chante parfois avec verbe et talent et, parfois aussi, avec une férocité réjouissante. Isabelle Bonadeï a offert au public pujolais un moment désopilant qui a donné, parfois à réfléchir!  

Saint-Cyprien (66) – L’Indépendant – 13/04/2015

Isabelle Bonadei  : « Isabelle Bonadei a fait son show »

C’est devant une salle comble de 70 personnes qu’Isabelle Bonadei s’est produite samedi 4 avril. Des spectateurs déjà chauffés par une première partie de spectacle assurée par un magicien, Benjamin jeune talent prometteur. Isabelle n’a plus eu ensuite qu’à assurer comme à son habitude. Ses sketchs avec entre autres l’ours ou l’entretien d’embauche ont  rencontré un franc succès. Isabelle a su adapter son texte comme à son habitude conservant et valorisant son accent à la toulousaine et parachevant son sens du texte qui lui est propre. Déjà assurée de plusieurs représentations dans la région, cette artiste déjà connue va au devant de ses spectateurs à travers toute la France

Toulouse (31) – La Dépêche du Midi – 15/03/2014

Isabelle Bonadei au 57 : « Mon accent, c’est mon identité »

Son énergie déborde sur scène. Son accent toulousain résonne aussi. «Mon accent, c’est mon identité. Mon spectacle est aux couleurs du Sud» affirme Isabelle Bonadei. L’humoriste vient jouer son numéro sur la scène du café-théâtre Le 57 pour trois dates. L’occasion pour le public de découvrir un univers totalement déluré. «J’ai toujours aimé jouer des personnages. Cela ne m’empêche pas de mêler à la fois un humour franchouillard et intellectuel» explique la Toulousaine.

Après treize ans de théâtre de boulevard et de chansons humoristiques, Isabelle a décidé de se lancer en solo. Cette fan d’artistes féminines tels qu’Anne Roumanoff ou encore Florence Foresti aimerait être reconnue dans sa ville . «J’ai toujours aimé l’humour. Mais il n’est pas évident de percer dans ce métier. Même si le public répond présent» reconnait–elle.

Elle a pu s’en rendre compte et avoir un retour positif lors de la finale régionale des Duels pour Rire où son sketche sur les rencontres sur Internet avait fait tilt.

Son spectacle d’une heure, mix de stand-up, de sketchs et de chansons, est du même acabit. Elle y donne de manière subtile et désopilante de succulentes répliques sur les vœux pour la nouvelle année, la maison de retraites ou encore une commerçante polyvalente. «Je ne fais pas un spectacle autobiographique. J’observe la vie autour de moi et j’essaie d ‘en retirer des éléments sur lesquels s’appuyer pour en faire de bonnes histoires» raconte Isabelle. Son accent chantant et sa présence scénique devrait faire le reste.

Fabien Calabresi

Port Sainte-Marie (40) – Sud Ouest – 30/09/2013

Isabelle Bonadei  : « à l’initiative Bonadei »

À l’initiative du comité d’animation, Isabelle Bonadéi revient nous faire son one-woman-show au Petit Théâtre, avec un spectacle retravaillé, de nouveaux sketches, et une pêche d’enfer. La pétillante Toulousaine continue à exploiter son thème favori : la vie quotidienne et ses cocasseries, petites histoires d’humour qui sont autant de façons de se moquer gentiment des travers de ses contemporains

Toulouse (31) – La Dépêche du Midi – 18/11/2012

Saint-Ybars : « L’excellent numéro d’Isabelle »

« Isabelle n’a pas les yeux bleus mais ils pétillent tout autant, sinon mieux et sans artifice. Mille fois seule sur la scène à peine balayée par quatre projecteurs, elle a fait un très grand numéro. Il débute par l’organisation et le tri des spectateurs. Alors installés par tranches et dans les normes bien pensantes, les zygomatiques peuvent ainsi travailler à l’aise. Et ce, pendant presque une heure sans répit avec beaucoup moins de normes bien pensantes. Le chômdu, un vrai taff à plein temps, les rencards gonflants, elle décortique tout pour donner le vrai visage de l’administration. Puis la maison de retraite où la vie coule des jours paisibles, selon un angle bien fermé, Isabelle, elle, rapporte un autre monde en contre-plongée. Ainsi, les travers mis exergue, déformés un peu, mais si peu, font le jeu de son show. Dans la séquence émotion, elle revenait sur les traces de son grand-père, immigrant italien qui s’installait à Saint-Ybars. Son père d’ailleurs, est né éperchois et pour clore sur une note entraînante, elle se fendait la voix sur la chanson du cassoulet à la sauce internationale.

La Dépêche du Midi – Monblanc (32) – 17/09/2011

Isabelle, un prénom qui se retient, un personnage qu’on n’oublie pas facilement. Isabelle Bonadei était récemment sur la scène de la MJC de Monblanc pour un one-woman show désopilant. D’une voix forte, acide ou roulant les accents avec brio, elle passe au crible de son humour psys, recherche d’emploi, soldes ou endettement. Isabelle a une logique bien à elle : faire de sa recherche d’emploi une activité à plein-temps ou encore aller jusqu’au surendettement pour séduire un homme… Aidée de son psy, de son chien et des nouvelles technologies – qu’elle ne maîtrise pas toujours -, l’humoriste fait partager ses déboires avec un optimisme débordant. Un déferlement de situations cocasses entrecoupé de chansons car Isabelle est également chanteuse. Energie, sens du rythme, cette professionnelle de la scène étonne, séduit, enchante. On sort ragaillardi de son spectacle ; effectivement, Isabelle est vraiment un sacré numéro.

La Dépêche du Midi